Les différents types de permis de conduire

La catégorie de permis de conduire qu'il est nécessaire de posséder dépend de la catégorie de véhicules que l'on souhaite conduire. Et évidemment, en fonction des types de permis que vous allez passer, les épreuves ne seront pas les mêmes… Alors, quelles sont les différentes catégories de permis que vous pouvez obtenir ? Quelles conditions est-il nécessaire de remplir pour pouvoir valider les épreuves ? On fait le point !

camion tank voiture moto

Quelles sont les différentes catégories de permis ?

En France, vous pouvez passer le permis moto (permis A), le permis voiture (permis B), le permis poids lourd (permis C), mais aussi d’autres types de permis de conduire tels que le BVA, le permis militaire, ou encore le BE : ça ne vous parle pas ? On vous explique tout !

Le permis B

Le permis B autorise la conduite de véhicules automobiles (voitures, camionnettes, camping-cars) ayant un poids total autorisé en charge (PTAC) qui ne dépasse pas 3,5 tonnes et qui propose 9 places assises au maximum, conducteur inclus.
Accessible dès l’âge de 18 ans aux personnes ayant obtenu leur attestation de sécurité routière (ASR) ou leur attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) le permis B est le permis le plus populaire en France. Vu comme le Graal, il composé d’une partie théorique (le code) et d’un examen pratique, qui permettent de vérifier l’assimilation des règles de conduite par le jeune conducteur.
Avec le permis B, le conducteur peut également conduire des motocyclettes de 125 cm3, et des tricycles, après deux ans de permis.

Le permis B1

Le permis de conduire B1 est un permis voiture, accessible à partir de 16 ans. Il permet aux usagers de conduire uniquement certains véhicules, tels que les tricycles à moteurs (dont la puissance ne dépasse pas 20,4 ch., et dont le poids à vide n’excède pas les 550kg. Il leur permet également de conduire des quadricycles lourds à moteur.
Pour passer son permis B1, le conducteur doit avoir au moins 16 ans et posséder son ASR ou son ASSR. Comme le permis B, il se compose d’un examen du code (identique à celle du permis B), et d’une épreuve de conduite.

Le permis BVA

Le permis BVA est en réalité une mention restrictive qui indique que l’usager a été formé à la conduite uniquement sur des véhicules équipés d’une boite de vitesse automatique.
Lorsqu’il s’inscrit en auto-école afin de passer le permis de conduire, le conducteur a en effet la possibilité de choisir de passer l’épreuve de conduite dans une voiture équipée d’une boite automatique. Plus rapide et moins couteuse, cette formation nécessite alors moins d’heures de conduite que pour le permis B.

Le permis BE

Le BE est une épreuve du permis de conduire qui donne la possibilité de tracter des remorques dont le poids excède 750 kg. Pour la passer, le candidat doit effectuer une épreuve hors circulation, et une épreuve en circulation. Afin de se présenter au permis BE, le conducteur doit remplir plusieurs critères :

  • Il doit avoir 18 ans minimum
  • Il doit être titulaire du permis B
  • Il doit avoir le code depuis moins de 5 ans au passage de l'examen

Oui, tracter une remorque, ça se mérite !

Le permis probatoire

Il s’agit du permis de conduire donné aux conducteurs qui viennent tout juste d’avoir un avis favorable suite à l’examen, qu’ils passent pour la première fois. Il peut également concerner les personnes qui retrouvent le droit de conduire après une invalidation ou une annulation du permis de conduire.
Attribué au jeunes conducteurs, il leur permet de disposer d’un permis composé de 6 points uniquement. Cette période dure alors 2 à 3 ans : à l’issu de ce délai, si aucune infraction n’a été commise, le conducteur récupère ses 12 points. Alors, pendant cette période, vous n’avez pas le choix : il faut se tenir à carreau !

Le permis C

Il s’agit du permis poids lourd, qui permet aux usagers de conduire des véhicules affectés au transport de marchandises et équipés d’une remorque. Pour obtenir ce permis, vous devez être titulaire du permis B. Si vous êtes titulaire du code de la route depuis moins de 5 ans, vous n’aurez pas à repasser cette épreuve.
L’épreuve pratique se déroule, quant à elle, en deux temps : une épreuve hors circulation, d’environ 30 minutes, et une épreuve en circulation, dont la durée est d’une heure.

Le permis C1

Le permis C1 permet de conduire des véhicules isolés dont le PTAC est compris entre 3,5 tonnes et 7,5 tonnes. Vous pourrez également tracter une remorque dont le PTAC n’excède pas 750 kilos.
Pour obtenir le permis C1, vous devrez passer une épreuve hors circulation, lors de laquelle vos connaissances sur la réglementation des transports et sur la sécurité liée au chargement et à la mécanique seront vérifiées. Vous aurez ensuite une épreuve en circulation, d’environ 1 heure.

Le permis sécurisé

C’est un permis de conduire unifié, délivré depuis 2013, au format plastifié, de la taille d’une carte de crédit. Il vise à harmoniser tous les permis de conduire au sein de l’union européenne et permet moins de déplacement pour les usagers, qui n’ont plus à aller en préfecture pour le retirer. Car oui, le permis de conduire sécurisé vient à vous et arrive directement dans votre boite aux lettres !
Dans la puce de ce nouveau permis de conduire, plusieurs informations sont présentes : votre état civil, votre photo, la date de délivrance et le numéro du permis, la catégorie et les éventuelles restrictions que vous devez suivre.

Le permis moto

Il s’agit ici du permis A. Dès 16 ans, il est possible de passer le permis A1, qui permet de conduire des motocyclettes ayant une cylindrée maximum de 125 cm3.
Puis, dès l'âge de 18 ans, le conducteur peut alors passer le permis moto A2, ce qui lui permettra de conduire des véhicules dont la puissance maximale est de 47 chevaux.
L’examen est composé d’une épreuve hors circulation, qui dure un quart d’heure, et d’une épreuve en circulation d’une demi-heure. Cette dernière permet de vérifier que le candidat sait adapter son allure, maintenir ses distances de sécurité, utiliser toutes ses commandes et utiliser correctement l’ensemble de la chaussée.

Le brevet militaire

Le brevet de conduite militaire permet, comme son nom l’indique, de conduire des véhicules militaires. Pour l’obtenir, le candidat doit suivre une instruction élémentaire de conduite (IEC), qui leur permet de valider une épreuve théorique. Suite à cela, il est ensuite nécessaire de passer un examen pratique.

Le permis blanc

Il s’agit d’un permis qu’il est possible de mettre en place (sur décision du juge) suite à la suspension du permis de conduire. Il vous permet de garder le droit de circuler, dans le cadre d’impératifs professionnels, médicaux ou encore familiaux. Mais depuis 2013, conditions d’obtention ont été modifiées, afin de limiter au maximum les demandes.

Le permis provisoire

Lorsque vous passez le permis et que votre avis est favorable, vous recevez un document officiel qui vous permet de circuler, en attendant la délivrance de votre permis définitif, remis par courrier.
On y retrouve diverses informations et notamment la note finale que vous avez obtenue. Valable 4 mois, vous le recevrez par email dès que l’avis favorable vous est donné ! Et à vous la route !

Le faux permis

Depuis plusieurs années, le nombre de faux permis de conduire est en augmentation en France. Pourtant, depuis 2016, les sanctions se sont durcies à l’égard des fraudeurs : conduire avec un faux permis donne lieu à un « délit de conduite avec un faux permis », entrainant une comparution devant les tribunaux.

Le BSR

Le brevet de sécurité routière (BSR) permet aux conducteurs âgés de 14 ans ou plus de conduire un cyclomoteur léger, ne dépassant pas les 50 cm3. Aujourd’hui appelé permis AM, il nécessite que le candidat ait reçu les ASSR de niveau 1 et 2. Le candidat doit alors suivre une formation pratique de 7 heures avant de recevoir son attestation de suivi de formation, avec laquelle il pourra obtenir son permis AM.

Passer le permis avec Roule Raoule

Quel que soit le type de permis que vous souhaitez passer, il y a des règles indispensables à suivre :
1 - Choisissez une auto-école qui met la pédagogie au premier plan, pour que vous puissiez bénéficier des meilleurs conseils conduite, et ne pas vous laisser surprendre le jour J !
2 - Vous devez réussir à intégrer tous les renseignements autour de la voiture et autour de la moto avant l’examen, pour être prêt à tout, et pouvoir effectuer votre apprentissage de la conduite avec méthode.
3 - Pensez à vous entourer d’une équipe fiable pour réaliser toutes les démarches, et ne vous soucier de rien d’autre qu’apprendre à conduire !
Alors, prêt à vous lancer avec Roule Raoule ?