Le permis A ou permis moto

Dans les différents types de permis que l’on peut passer, se trouve en deuxième place après le permis B, le fameux permis A ! En effet, le permis moto permet à son titulaire de conduire un deux-roues, sans restriction de puissance.

Tout savoir sur le permis moto !

Le permis moto se déploie en plusieurs épreuves, qui après validation permettent au futur candidat de repartir titularisé au guidon de son deux-roues.

L’épreuve orale

Il s’agit de la première épreuve à laquelle va se présenter la candidat, après obtention de son code de la route bien entendu. Elle dure en moyenne 15 minutes et se décompose en 3 étapes:

En bref, cette épreuve a pour objectif de s’assurer que le jeune candidat est tout d’abord capable de manier son véhicule sans le démarrer. Ensuite, il doit démontrer qu’il sait le diriger à faible et moyenne allure sur un circuit spécifique, et réaliser des manœuvres. A l’oral, il est interrogé sur différents thèmes tels que le motard et sa moto, le motard et les autres, et le motard et sa formation. Enfin, une série de questions lui sera posée, parmi les 12 fiches théoriques qu’il aura révisé pour son examen.

Les 12 fiches théoriques

Lors de son épreuve orale, le candidat est interrogé durant quelques minutes sur un sujet tiré au sort. Ainsi, en présence de son moniteur, il doit répondre aux questions de l’inspecteur du permis qui sélectionnera le sujet dans les 12 fiches théoriques. Ces fiches doivent être au préalable totalement maîtrisées par le futur motard s’il veut réussir son examen !
A savoir : ces fiches regroupent plusieurs thèmes relatifs à la circulation, et la sécurité routière. Elles se trouvent dans le livret d’apprentissage du candidat, qui devra les réviser et ne pas hésiter à questionner son moniteur sur les interrogations que les sujets peuvent soulever.

L’épreuve en circulation

Il s’agit de la deuxième épreuve du permis moto, et elle dure en moyenne 30 minutes. Elle n’a lieu que si l’étape précédente a été validée, le cas échéant le candidat est directement ajourné. Lors de l’épreuve en circulation, l’apprenti motard est jugé sur plusieurs compétences acquises :

En pratique, cette épreuve en circulation se déroule en petits groupes d’apprentis, où chacun passe l’un après l’autre.

La spécificité du permis A2

Lorsque l’on est déjà détenteur du permis A2, l’obtention du permis A ou permis moto répond à d’autres règles. En effet, le permis A2, considéré comme un permis probatoire, permet de conduire des deux-roues dont la puissance n’excède pas 35 kW. A l’issue de deux ans, les titulaires de ce permis peuvent obtenir le permis A suite à une simple formation théorique de 7 heures. Cette solution a pour avantage de ne comprendre aucun examen pour l’apprenti motard !
La mise en place de ce permis probatoire a été motivée par la volonté des pouvoirs publics de baisser le taux d’accidents des deux-roues. En effet, circuler avec le permis probatoire A2 permet un long apprentissage de 2 ans sur un deux-roues à faible puissance, avant d’acquérir le permis A, et ainsi de faciliter la maîtrise de son véhicule.

La nouveauté du permis moto et permis à 1 euro

Le permis à 1 euro est une facilité de paiement initialement prévue pour le permis B. Bonne nouvelle : il est désormais compatible avec le permis A depuis 2016 !
A retenir : il s’agit d’un prêt au sein d’un établissement financier dont l’État paie les intérêts. L’intérêt de cette démarche est de faciliter l’accès au permis de conduire des jeunes de moins de 25 ans.

Comment obtenir ses résultats du permis moto ?

A l’issue des deux épreuves, orale et en circulation, l’apprenti motard reçoit un certificat d’examen du permis de conduire. Dans les faits, le résultat n’est pas connu immédiatement du candidat. C’est seulement 48 heures après l’examen qu’il est possible de se connecter à une plateforme pour avoir accès aux résultats.
Si ceux-ci sont positifs, alors le certificat d’examen que reçoit le candidat va lui servir de titre de conduite, en attendant d’obtenir son titre officiel délivré par la Préfecture. Si malheureusement les résultats sont défavorables, alors il est possible de se présenter à nouveau à l’examen, et d’envisager de nouvelles leçons de conduite pour s’assurer de son niveau !

Alors, prêt à appuyer sur le starter ?

Pouvoir circuler librement au volant ou au guidon de votre véhicule est pour vous une priorité ? Différents types de permis de conduire sont accessibles, et dépendent dès lors de votre activité professionnelle ou encore de vos besoins personnels. Après le permis B qui est le plus prisé, on trouve le permis A ! Mais foule d’autres titres sont également disponibles, pour conduire autant de véhicules correspondants. On pense au permis C, et sa variante le permis C1. Mais également le permis BVA, le permis BE, le BSR, voire encore le brevet militaire.
Dans les faits, l’obtention d’un permis de conduire se déroule par un entraînement régulier au moyen de leçons de conduite, et d’un permis blanc, avant de se présenter à l’examen et d’obtenir son permis probatoire ou permis provisoire, qui donnent accès au titre officiel du permis. Attention aux faux permis de conduire qui circulent, seul est autorisé désormais le permis sécurisé européen mis en place en 2013.