Financer son permis

Certains conducteurs rencontrent des difficultés pour financer leur permis de conduire. Notamment pour les plus jeunes, des démarches ont été prévues par les pouvoirs publics pour profiter d’aides financières dans certaines situations. En fonction du profil de l’apprenti, différentes formules permettent de bénéficier d’un financement partiel ou total de l’examen du permis de conduire.

Quelles sont les aides pour financer le permis de conduire ?

Pour financer son permis, un conducteur peut bénéficier d’avantages, lui permettant ainsi d’avoir accès à l’examen. Les aides publiques mises en place sont cependant variées d’une personne à l’autre.

CPF

Il existe une aide financière spécifique pour les salariés et professionnels alternants, qui est l’utilisation de ses points CPF. C’est quoi le CPF ? Le Compte Personnel de Formation est un système qui permet à chaque salarié de cumuler des points, et ainsi de profiter d’aide au financement de certaines formations.

Ainsi, tous les salariés et les alternants qui ont cumulé des points au cours de leurs différents semestres de salariat, peuvent bénéficier de leur quota disponible, mais uniquement pour passer le permis B. Une des conditions nécessaire à ce mode de financement est de suivre sa formation au permis B sur ses heures de travail. Ainsi, l’employeur doit être en accord avec ce principe ! Dès lors que ce dernier a donné son accord, qui est souvent motivé par le besoin de permis B dans le poste de travail, le salarié se met en contact avec l’OPCA (organisme paritaire collecteur agréé). 

En pratique, le salarié doit s’assurer de la disponibilité de points sur son CPF, puis il doit lancer une demande de financement auprès de son auto-école, qui doit impérativement être un établissement agréé. Celle-ci va lui transmettre un devis, qui sera retourné à l’OPCA, en même temps que le dossier de demande de financement dûment rempli. L’OPCA est ensuite libre d’accepter ou non la demande de formation selon les spécificités du dossier, et du mode de financement envisagé.

Crédit bancaire

Ouvert aux jeunes conducteurs, le crédit bancaire à 1 euro permet d’aider ceux qui ont de faibles revenus à financer leur permis de conduire plus facilement. Mis en place par l’Etat, ce crédit repose sur le principe que c’est ce dernier qui va payer les intérêts du prêt personnel de l’apprenti conducteur. 

Dans les faits, les derniers chiffres révèlent un prix moyen du permis de conduire autour des 1800 euros. Il s’agit donc d’une véritable charge financière pour certains jeunes, étudiants ou jeunes salariés, qui ne bénéficient pas de la somme nécessaire et qui pourtant ont besoin de leur permis pour postuler à certaines offres d’emploi. En pratique, ce système leur permet de s’orienter vers un établissement de crédit, pour profiter d’un prêt personnel à moindre coût. 

crédit à 1 €

En effet, le concept repose sur le fait que c’est l’Etat qui va prendre en charge les intérêts, et que le crédit ne coûtera ainsi qu’1 euro symbolique à l’emprunteur. Après le dépôt d’un dossier bien ficelé à l’établissement de crédit, ce dernier vérifiera quand même que le jeune conducteur ne dépasse pas un taux d’endettement de 33%.

Vous avez des difficultés à financer votre permis de conduire ?

Le permis de conduire représente un coût financier non négligeable ! Ainsi, notamment pour les jeunes, l’Etat a mis en place des aides financières pour les aider à surmonter cette dépense plus facilement. N’hésitez pas à demander conseil à Roule Raoule pour trouver une solution de financement de votre permis B !