Le BSR

Face aux différents types de permis qui existent, le BSR est celui qui s’adresse aux plus jeunes et dont la formation est la plus brève. Seulement une journée pour décrocher votre permis !

On vous dit tout sur le BSR !

Le BSR ou brevet de sécurité routière est un permis de conduire qui s’adresse aux personnes de plus de 14 ans. Il a pour objectif de permettre la conduite d’un cyclomoteur. Le BSR concerne également les conducteurs de voitures sans permis.

Qu’est-ce que le BSR ?

Ce permis est destiné à la conduite des cyclomoteurs de moins de 50 cm3, ainsi que les voiturettes. Il s’agit concrètement de véhicules qui ne peuvent pas dépasser les 45 km/h. La loi du 19 janvier 2013 est venue remplacer le BSR par le permis de catégorie AM. Le passage de ce permis est obligatoire pour toutes les personnes nées après 1988. Les conducteurs plus âgés peuvent s’abstenir de cet examen.

L’examen du BSR

Il faut au préalable obtenir les formations théoriques, appelées Attestations scolaires de sécurité routière de niveau 1 et 2 (ASSR 1 et 2). Elles sont passées au collège et sont obligatoires pour valider la catégorie AM du permis de conduire.
A l’issue de la validation de la théorie, il faut acquérir une formation pratique. L’obtention du BSR coûte quelques centaines d’euros. Dans les faits, le futur conducteur devra effectuer une journée de pratique de 7 heures. La journée se décompose de la sorte :

Le résultat

S’il valide sa journée de formation, alors le jeune conducteur reçoit de la part du centre d’enseignement une attestation valable 4 mois. Il devra ensuite effectuer des démarches auprès de la préfecture pour obtenir son permis AM.
L’ancien BSR est valide à vie. La catégorie AM est par contre soumise à une validité de 15 ans mais est reconnue dans toute l’Union Européenne.

Les nouvelles conditions d’accès aux voitures sans permis

La loi de 2013 est venue modifier les conditions de conduite de la voiturette sans permis. Auparavant régies par le BSR, il faut désormais obtenir la catégorie AM pour circuler sereinement. Désormais le permis est reconnu au niveau européen.
Dans les faits, la loi a semé le trouble mais ne change pas grand-chose puisque l’obtention de ce permis concerne toujours les personnes nées après 1988. Pour ceux qui sont nés avant 1988 il n’y a aucune obligation, pas de permis, pas de formation, pas de visite médicale.
Pour ceux nés après 1988, il existe cependant deux dérogations au passage du permis de catégorie AM :

Les diversités de permis de conduire

En fonction de votre activité professionnelle, ou de vos attentes personnelles, il existe de nombreux types de permis qui s’adaptent à vos besoins. Le passage du BSR s’adresse aux plus jeunes conducteurs et permet de conduire des véhicules légers. Lorsque les critères d’âge seront remplis, ils pourront alors se tourner vers le permis B, et sa variante le permis B1.
D’autres possibilités s’ouvriront également à eux comme le permis BVA, permis BE, le permis moto, ou encore le brevet militaire. Dans tous les cas, l’obtention d’un permis de conduire passe en général par l’exercice d’un permis blanc, avant d’obtenir son permis probatoire ou permis provisoire qui donnent accès non pas au faux permis, mais bien au nouveau permis sécurisé européen depuis 2013 !