La circulation routière

L’un des premiers cours que devra suivre un futur conducteur est l’apprentissage de la circulation routière. Cet ensemble de règles issues de la législation française et européenne, visent à assurer la sécurité des usagers sur la chaussée.

Tout savoir sur la circulation routière !

La circulation routière constitue un ensemble de règles et usages qui sont autant de composantes fondamentales du code de la route. Ces notions sont essentielles à maîtriser pour obtenir son examen. De nombreux thèmes la constituent, et les règles qui en découlent doivent être strictement appliquées sur la chaussée, au risque de s’exposer à une contravention.

Limitations de vitesse

La vitesse de circulation des véhicules sur la route est limitée. Les critères de cette limitation vont être définis par l’environnement (type de route), la météo, ou encore le statut du conducteur (apprenti conducteur ou conducteur expérimenté).
Des panneaux de signalisation viennent indiquer sur la chaussée les limitations de vitesse définies pour les portions de route. L’objectif premier étant de contenir les excès, bien trop souvent source d’accidents graves. Les dépassements de vitesse autorisée sont sévèrement punis par des contraventions.

Croisements et dépassements

Sur la chaussée, circulent de nombreux véhicules. Chacun ayant sa destination propre, tout conducteur est obligatoirement confronté à devoir effectuer des croisements et dépassements.
En France, et dans la majorité des pays européens, les véhicules circulent à droite de la chaussée. Ainsi, de manière générale, une voiture doit être doublée sur sa gauche. De même, lors d’un croisement, le véhicule arrivant par la gauche a la priorité. Il existe bien entendu des particularités signalées par les panneaux de signalisation.

Intersections

Une intersection est la rencontre de deux routes qui se croisent. Les règles en matière d’intersections dépendent de la signalisation spécifique prévue par les panneaux ou feux tricolores. Ainsi qu’il s’agisse d’un stop, d’un feu tricolore, ou encore d’un laissez-le-passage, le conducteur devra adapter son comportement à la règlementation routière.

Règles de priorité

En matière de priorité, le principe de la circulation routière est la priorité à droite. Celle-ci est induite dès qu’il n’y a pas de signalisation contraire. Par contre, en présence d’un panneau indiquant par exemple que vous avez la priorité sur une voie, cette règle annule le principe de base. Il faut ainsi être très vigilant à la signalisation routière qui va déterminer les règles de priorité propres à la route que vous empruntez.

Radars

Les radars sont des moyens techniques permettant de calculer la vitesse de circulation d’un véhicule. Ces boîtiers sont mis en place à certains endroits stratégiques de la chaussée, et ils photographient l’immatriculation d’une voiture commettant une infraction d’excès de vitesse ou de non-respect d’un feu tricolore. L’objectif de ces systèmes de sécurité est de veiller au respect des règles en vigueur par les usagers de la route, et de diminuer les risques d’accidents.

Conditions difficiles

Les conditions de circulation ne sont pas toujours les mêmes sur la route. Entre pluie, vent violent, verglas, brouillard, et autres intempéries, il est primordial d’adapter sa conduite à ces conditions difficiles. Ainsi, pour conserver le contrôle de son véhicule, il est souvent nécessaire de réduire sa vitesse et/ou d’utiliser des feux spécifiques. Le code de la route a mis des pratiques en place qu’il faut respecter pour votre sécurité.

Agents intervenants

La circulation routière est un ensemble de règles et d’usages dont le bon déroulement est permis notamment grâce à l’intervention de tout un corps de métier. Ces agents intervenants sur la chaussée veillent à la circulation, à l’entretien des routes, voire à la construction d’infrastructures. Repérables grâce au port de gilets jaunes, il faut rester vigilant à leur présence pour leur permettre d’effectuer leur travail en toute sécurité.

Partager l’espace routier

Être conscient que l’on partage l’espace routier est l’essence même de la circulation routière. Si l’on était seul sur la chaussée, à quoi servirait toutes ces règles ? Le respect de chacun permet d’assurer la sécurité de tous. Aujourd’hui la sécurité routière et la prévention des incidents routiers est au cœur des préoccupations. Partager l’espace routier c’est agir en conducteur courtois et responsable.

Différents environnements de conduite

Les règles de la circulation routière ne sont pas invariables. Elles changent d’un lieu à l’autre, et s’adaptent aux besoins de leur environnement. Qu’il s’agisse de limitations de vitesse, de priorité ou d’obligation d’allumer ses feux, les différents environnements de conduite suscitent des usages appropriés à des aménagements routiers parfois complexes.

Vous êtes incollable en matière de circulation routière ?

Avoir des connaissances solides sur la circulation routière est essentiel pour réussir son code de la route et obtenir les documents administratifs nécessaires pour conduire ! En respectant rigoureusement les panneaux de la signalisation routière, le conducteur appréhende mieux son environnement, et assure ainsi sa sécurité et celle des autres usagers de la chaussée. 
La législation française et européenne fixe des règles de circulation veillant à faire des usagers des conducteurs responsables, maîtrisant la mécanique de leur véhicule, et respectueux de l’écologie.