Les différents environnements de conduite

Apprendre à s’adapter aux différents environnements de conduite est essentiel pour un jeune conducteur. Car dans les faits, les règles de conduite évoluent que l’on circule en ville ou sur des routes hors agglomération. Ainsi, le Code de la route et la circulation routière prévoient des aménagements spécifiques à ces différents environnements, qui doivent être maîtrisés par le candidat avant de passer son examen du permis de conduire.

Quels sont les différents environnements de conduite des usagers ?

Au cours de son trajet un usager est confronté à différents environnements de conduite. Afin de fluidifier au mieux la circulation, des règles spécifiques sont prévues par le Code de la route. Et même, afin de sécuriser au mieux les routes en agglomération et hors agglomération, des infrastructures sont venues s’adapter à leurs spécificités.

Conduire hors agglomération

A l’extérieur des agglomérations, le conducteur est confronté à bien des particularités sur la route. Pour réglementer la circulation, le Code de la route a prévu des règles pour conduire hors agglomération, comme par exemple : 

Conduire en agglomération

La conduite en agglomération est caractérisée par la confrontation à de nombreux véhicules. Cette densité du flux de circulation implique certaines règles visant à assurer la sécurité de tous, notamment des usagers vulnérables tels que les cyclistes et piétons. En pratique, le Code de la route prévoit des usages : 

Apprendre à adapter sa conduite aux différents environnements !

Face aux différents environnements de conduite, les conducteurs doivent adapter leur comportement. Ainsi, qu’il s’agisse des limitations de vitesse, des croisements et dépassements, des intersections, ou encore de la circulation en conditions difficiles, les usages ne sont pas les mêmes en agglomération et hors agglomération. En cas de doute sur leur environnements, les usagers peuvent se référer aux éléments de signalisation sur la chaussée. 
Cependant, que vous circuliez en agglomération ou hors agglomération, il est impératif d’apprendre à partager l’espace routier en faisant preuve de bon sens. Les règles de priorité doivent être appliquées strictement, de même que les limitations de vitesse contrôlées par les radars automatiques et les agents intervenant sur le domaine routier.