La sécurité

Lors de l’étude des cours de code, une importance particulière est accordée à la sécurité. C’est en effet le principal souci des pouvoirs publics que d’assurer la sécurité des usagers sur la chaussée, en limitant les accidents de la route. Ainsi, les notions de sécurité doivent être absolument maîtrisées pour réussir son permis de conduire !

Comment assurer la sécurité sur la route ?

La sécurité est assurée grâce à l’effort de tous sur la chaussée. La prévention routière a mis en place des règles permettant de minimiser la dangerosité de certaines situations.

Les premiers secours

Les premiers secours c’est l’aide qu’un usager est capable d’apporter à la victime d’un accident routier. Ces gestes, à effectuer en situation d’urgence, permettent de sauver la vie à de nombreux individus et à limiter la gravité de la situation. 
Depuis 2016, ces techniques doivent être impérativement maîtrisées par les futurs conducteurs, qui sont précisément interrogés sur ces notions au moment des questions de vérifications intérieures et extérieures.

En pratique, il existe quatre étapes à bien effectuer dans le processus d’aide aux victimes : 

Les accidents de la route

Un accident qui se déroule sur le réseau routier est appelé accident de la route. Il peut entraîner un ou plusieurs véhicules, et comporter des dégâts matériels et humains. Prévenir ces accidents de la route est au cœur des préoccupations des pouvoirs publics. En effet, réduire le taux de mortalité sur la route a impliqué l’émergence de nombreuses mesures de prévention. 

A retenir : en 2018, près de 3500 décès ont été répertoriés sur les routes françaises.

Les dispositifs de sécurité

La prévention routière a prévu des dispositifs de sécurité au sein des véhicules visant à limiter l’impact sur les passagers lors d’une collision. L’application de ces dispositifs à l’efficacité incontournable est devenue obligatoire pour certains, et peut faire l’objet d’une sanction telle que le retrait de points du permis et une amende en cas de non utilisation. Fort heureusement, l’utilisation de ces dispositifs est devenu aujourd’hui un véritable réflexe pour la majorité des conducteurs. 

Les technologies d’assistance : les nouvelles technologies d’assistance développées par les constructeurs automobiles permettent également de limiter les accidents de la route. Ainsi, les caméras de recul, le GPS, l’assistant de freinage, ou encore l’assistante de tenue de route sont autant d’outils aidant à la conduite et limitant les risques d’accrochage.

La sécurité des enfants

La sécurité des enfants nécessite des dispositifs spécifiques adaptés à leur taille, âge et poids. En effet, ils ont besoin d’un complément à l’assise des adultes, car les véhicules ne sont pas conçus pour leur morphologie. 

Ainsi, il est obligatoire de munir son véhicule d’un siège pour enfant adapté à son âge. C’est un dispositif qui doit impérativement être homologué aux normes CE pour assurer un maximum de sécurité. Ces sièges en particulier ont fait l’objet de nombreux tests et sont garantis au niveau de leur efficacité.

La sécurité routière et prévention routière

Avant de veiller à assurer la sécurité des usagers sur la chaussée, la prévention routière vise à sensibiliser les conducteurs sur les dangers et les mesures à prendre. L’objectif ? Rendre la route plus sûre pour tous ! 
Les politiques de sécurité routière et de prévention routière sont décidées par le Comité Interministériel de Sécurité Routière (CISR). C’est ensuite les Directions Départementales du Territoire (DDT) qui mettent en œuvre les décisions prises, et s’assurent de leur effectivité sur le territoire français.

Les actions en France et dans le monde

Les actions en France et dans le monde de sécurité routière peuvent parfois déplaire aux usagers. On pense par exemple à la limitation de vitesse de 80 km/h venue remplacer les traditionnels 90 km/h. Et pourtant ces mesures sont prévues et longtemps réfléchies pour venir renforcer la sécurité sur la chaussée. 
De plus, face à l’important nombre de morts chaque année sur la route dans le monde, des décisions d’envergure internationale ont été prises. Cette préoccupation des gouvernements se traduit par plusieurs programmes internationaux de sécurité routière.
Ainsi, le plan mondial pour la décennie d’actions pour la sécurité routière a été mis en place par les Nations Unies. Les pays membres ont développé tout un ensemble d’actions pour réduire le nombre d’accidentés sur les routes mondiales. Également, un programme de développement durable a été adopté en 2015, et intègre des cibles relatives à la sécurité routière.

Prêt à conduire en toute sécurité ?

La sécurité est au cœur des préoccupations de la circulation routière. La législation française et européenne, voire mondiale, a mis en place des programmes visant à diminuer le nombre d’accidentés sur la route
Le conducteur est responsable de la bonne mise en œuvre des dispositifs de prévention routière, afin d’assurer sa sécurité, celle de ses passagers, et des autres usagers. Rester attentif aux panneaux et aux autres éléments de signalisation routière sur la chaussée, permet de rester informé des événements pouvant survenir à tout moment sur la route.  
Tout en respectant les grands principes de la prévention routière, le conducteur doit impérativement parvenir à la maîtrise mécanique de son véhicule, permettant notamment d’adopter une conduite respectueuse de l’écologie.