Les intersections

Une intersection, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit de l’endroit où se croisent plusieurs voies de circulation. Les usagers sont avertis de sa survenance par des éléments de la signalisation routière, qui leur permettent d’adapter leur conduite. Qu’il s’agisse de panneaux, de signalisation horizontale, ou encore de feux tricolores, ils visent à fluidifier la circulation routière.

Quelles sont les différentes intersections ?

La circulation routière prévoit différents types d’intersections ou carrefours. Ces croisements de voies demandent aux usagers de la prudence, et d’adapter leur conduite aux spécificités de la route.

Aborder une intersection

Aborder une intersection requiert de la vigilance de la part des conducteurs. En s’insérant dans un carrefour, il faut ainsi veiller tout d’abord à se trouver dans le bon sens de circulation. Par conséquent, rester attentif à la signalisation routière qui vous indique le sens de circulation, est essentiel ! 
Il existe différentes sortes d’intersections : en X, Y, T ou étoile par exemple. La signalisation routière vous renseigne sur le type d’intersection auquel vous allez être confronté afin de pouvoir l’aborder convenablement et en toute sécurité. 

En effet, de manière générale les panneaux disposés à l’arrivée d’un carrefour signalent la priorité spécifique à cet endroit. Cela évite notamment qu’une voiture mal informée ne coupe la route à un autre usager ! Dans les faits, si aucune signalisation ne fournit d’information au conducteur, alors c’est la règle de la priorité à droite qui s’applique par défaut.

A retenir : lorsqu’un agent de police en charge de la circulation est présent sur la chaussée, c’est lui qui indique les règles de priorité à suivre. Ses indications priment sur la signalisation routière habituelle mise en place (panneaux, feux tricolores, etc.).

Rond-point et carrefour giratoire

Lorsque vous êtes confronté à un rond-point et carrefour giratoire, attention au respect des priorités. En principe, si vous rencontrez un panneau de “cédez-le-passage” à l’entrée du rond-point, ou un panneau de pré-signalisation de carrefour à sens giratoire alors vous être confronté à un carrefour à sens giratoire. Sa spécificité réside dans le fait que ce sont les véhicules à l’intérieur qui ont la priorité.

A l’inverse, lorsqu’il n’y a aucune signalisation routière en évidence, alors c’est la priorité à droite qui s’applique dans un rond-point classique. A titre d’illustration, le plus célèbre carrefour à sens giratoire, avec priorité à droite, est le fameux rond-point de l’Etoile à Paris !

Carrefours à l’indonésienne

Ces carrefours à l’indonésienne sont caractérisés par l’absence de signalisation verticale. Ils sont cependant aménagés d’un îlot, figuré par un marquage au sol, permettant aux véhicules de se croiser en se contournant par l’avant.

Intersections complexes

Les intersections complexes sont celles qui sont munies de plusieurs signalisations spécifiques. Concrètement, un carrefour peut prévoir un “cédez-le-passage”, tout en accordant une direction prioritaire. Il existe de nombreux cas de figure, d’où la nécessité de récolter toutes les informations de la signalisation avant de s’engager sur le carrefour.

Réagir face à une intersection encombrée

En cas de densité de circulation sur la chaussée, il faut apprendre à réagir face à une intersection encombrée. Ainsi, même si les ronds-points et carrefours disposent d’une signalisation prévoyant des priorités, il faut porter attention au flux de circulation. Dans les faits, pour désengorger le carrefour, il peut être avisé de laisser passer un véhicule qui ne dispose pas en principe de la priorité, mais qui permettra de fluidifier la circulation, voire de la débloquer !

Bien reconnaître une intersection avant de l’aborder !

Il existe différents environnements de conduite, en agglomération et hors agglomération, qui sont tous ponctués d’intersections. Apprendre à bien partager l’espace routier est essentiel pour un conducteur, et il faut rester attentif aux règles de priorité qui régissent aussi bien les croisements et dépassements, que les carrefours. 
Dans certaines conditions difficiles, des agents intervenant sur le domaine routier peuvent réguler la circulation. Dans tous les cas, il faut respecter les limitations de vitesse sur la chaussée, contrôlées par les radars.