Les panneaux d’indication

Les panneaux de signalisation sont composés de différentes catégories de panneaux, distribuant toutes un message différent aux usagers de la chaussée. Il est fondamental pour un apprenti conducteur d’apprendre à reconnaître ces différents panneaux de la signalisation verticale pour réussir son permis de conduire.

Quels sont les différents panneaux d’indication ?

Les panneaux d’indication portent à la connaissance des conducteurs diverses informations qui leur sont utiles au cours de leur trajet. Ainsi, il peut s’agir d’indications sur leur itinéraire, leur sécurité, voire leur confort. Les panneaux d’indication sont de forme carrée ou rectangulaire. Ils n’impliquent aucune contrainte aux usagers, mais requièrent l’attention des conducteurs qui doivent y rester attentifs.

Le panneau de fin d’indication

Le panneau de fin d’indication annonce une sortie de zone. De forme carrée et de couleur bleue, ce panneau représente un pictogramme blanc barré d’une diagonale rouge. Il fait suite à un panneau similaire d’annonce d’entrée de zone, qui reprend le même pictogramme, sans la diagonale rouge. En bref, ils vont de pair. 
Ce panneau ne crée pas d’obligation, mais fournit une information au conducteur. Très fréquent en centre-ville, le panneau de fin d’indication peut annoncer une sortie de zone de rencontre, une fin de voie verte, une sortie d’aire piétonne, etc. Plus rare hors agglomération, on en retrouve malgré tout quelques exemples, comme la sortie d’autoroute, ou la sortie de tunnel.

Le panneau d’indication de praticabilité des routes

Le panneau d’indication de praticabilité des routes est de forme rectangulaire et de couleur bleue. Il indique à l’entrée d’une route sa praticabilité ou non, sur telle ou telle portion. Souvent accompagné de barrières, s’il signale une route fermée, le conducteur n’a pas d’autre choix que de faire demi-tour. 
En pratique, le panneau est positionné en amont de la portion de route fermée, et permet d’éviter aux usagers de rester bloqués s’ils s’y engagent. Dans les faits, c’est un panneau qui est fréquemment rencontré en montagne durant la période hivernale, qui indique que tel col enneigé est fermé à la circulation routière.

Le panneau d’indication d’impasses

Le panneau d’indication d’impasses est un panneau de forme carrée et de couleur bleue, portant le pictogramme de l’impasse de couleur blanche et rouge. Il signale aux usagers qu’ils entrent dans une voie sans issue, et que la seule façon d’en sortir sera de faire demi-tour ou marche arrière. Il existe différentes variantes de ce panneau, et certaines intégrant le pictogramme du cycliste et du piéton suggèrent la possibilité d’une issue pour ces derniers.

Le panneau d’indication de vitesse conseillée

Le panneau d’indication de vitesse conseillée est de forme carrée et de couleur bleue, et porte un nombre indiquant la vitesse de circulation conseillée sur cette portion de route. Le nom respect de cette vitesse n’est sanctionné par aucune amende, ni retrait de points du permis de conduire. Il est cependant implanté dans une zone où il est parfois difficile pour l’usager de détenir des informations concernant la vitesse de circulation appropriée. 
Dans les faits, il est fortement conseillé de tenir compte de l’indication fournie par le panneau, car en cas d’accident de la route à une vitesse supérieure, le conducteur peut être considéré comme négligent et responsable. Très utilisé à l’étranger, ce panneau reste encore assez rare sur les routes françaises.

Le panneau d’indication de conditions particulières de circulation

Le panneau d’indication de conditions particulières de circulation est de forme carrée et de couleur bleue. Le pictogramme est blanc et symbolise des flèches figurant les voies, accompagnées d’autres symboles. Ce panneau indique aux usagers la présence d’une forme particulière de circulation sur cette portion de route. 
Il en existe actuellement 6 variantes, qui peuvent indiquer la présence d’une piste cyclable à contre-sens, ou l’interdiction d’accès à une catégorie de véhicules, ou le présence de voies affectées à tel ou tel type de véhicule, etc.

Des panneaux d’indication sans contrainte et sans sanction, mais au message fort !

Même si les panneaux d’indication n’impliquent aucune contrainte comportementale de la part du conducteur, ils réclament malgré tout son attention et sa prudence. Ces panneaux d’information délivrent des données essentielles sur la chaussée, qui permettent aux usagers de circuler en toute sécurité. L’apprenti conducteur doit impérativement connaître ces panneaux, et être sensible à leur message. 

En effet, dans son apprentissage, il sera indubitablement demandé au candidat d’apprendre à reconnaître les panneaux de danger, les panneaux d’interdiction, les panneaux d’obligation, les panneaux liés à des usagers, les panneaux d’arrêt et de priorité, les panneaux de localisation, les panneaux de direction et les autres panneaux divers, qui transmettent tous une prescription différente aux usagers.

De plus, les panonceaux, situés juste en-dessous du panneau principal, viennent compléter avec précision l’essence du message principal. Enfin, le positionnement des panneaux est fondamental, car il permet aux conducteurs de lire rapidement, sans effort de concentration, le message qui leur est destiné sur la chaussée, pour adapter leur conduite ou itinéraire.