Les autres panneaux

La signalisation routière est constituée de nombreux panneaux de signalisation. Formant ce qu’on appelle la signalisation verticale, ces panneaux fournissent des prescriptions aux usagers de la chaussée, afin d’assurer sécurité et confort pour tous. Ils peuvent véhiculer des messages de danger, d’interdiction, d’obligation, de direction, et bien d’autres ! Tout candidat préparant son examen du permis de conduire doit impérativement savoir reconnaître les différents panneaux.

Quels sont les autres panneaux notables de la signalisation routière?

Les autres panneaux sont un ensemble de panneaux de la signalisation routière difficilement classables dans une catégorie spécifique. Ils s’adaptent en effet à une situation bien singulière. C’est ainsi le cas des panneaux qui viennent d’être ajoutés au Code de la route, ou à l’inverse ceux qui viennent d’être supprimés, ou encore les panneaux bilingues.

Les derniers panneaux

En 2011 a été formalisé l’ajout de nombreux panneaux de signalisation au Code de la route. Ils ne sont pour l’instant pas intégrés dans une catégorie spécifique, mais considérés encore comme les derniers panneaux apparus sur la chaussée. A titre d’exemple, on peut citer : 

Les panneaux supprimés

Parallèlement à la création de nouveaux panneaux de signalisation, d’autres sont régulièrement supprimés. Cela peut être le cas si on considère que le message qu’ils véhiculent est devenu obsolète, ou parce qu’ils sont remplacés par d’autres éléments de signalisation plus adéquates. A titre d’exemple de panneaux supprimés, on peut citer les panneaux d’annonce de radars fixes qui vont être remplacés au fur et à mesure par une nouvelle signalisation. On peut également évoquer les panneaux d’annonce de carrefour giratoire, qui ont été remplacés par des panneaux de danger.

Les panneaux bilingues

La France est bordée de nombreux pays frontaliers, comme l’Allemagne, la Suisse, l’Italie et l’Espagne. A l’approche de ces frontières, il n’est pas rare de croiser des panneaux bilingues. Il en est de même dans les régions françaises disposant d’une langue locale, comme le breton, l’alsacien ou encore le corse. 
En pratique, ces panneaux sont implantés dans des zones où les deux langues sont pratiquées, et ils permettent ainsi de faciliter la compréhension des indications pour tous. Travaillant à promotion des langues locales et étrangères, ce dispositif offre une meilleure compréhension des consignes, tout en positionnant son attachement à des territoires et communautés singulières.

Les supports “fusibles” des panneaux

Inclassables dans une autre catégorie, il est pourtant essentiel d’évoquer les supports “fusibles” des panneaux de signalisation. En effet, la collision avec un support fixe, est la cause d’accidents de la route souvent graves, voire mortels. Depuis 2015, des supports “fusibles” ont commencé à être implantés sur la chaussée pour y remédier. 
En pratique, les panneaux sont montés sur des supports qui ont l’avantage de se plier, se déformer, voire se briser, en cas de choc avec un véhicule. Ils sont positionnés actuellement dans des endroits jugés à risque par les gestionnaires de voiries. Ils sont l’émanation de la modernité des infrastructures du réseau routier.

Les autres panneaux, des éléments de la signalisation à connaître !

Même s’il est difficile actuellement de classer dans des catégories bien définies ces autres panneaux, ils sont néanmoins indispensables à connaître lors de l’apprentissage de la signalisation routière pour le permis de conduire. 

Au-delà de ces panneaux particuliers, savez-vous bien reconnaître et interpréter les panneaux de danger, les panneaux d’interdiction, les panneaux d’obligation, les panneaux d’indication, les panneaux de direction, les panneaux relatifs aux usagers, les panneaux d’arrêt et de priorité et les panneaux de localisation ?

Il faut également bien assimiler les panonceaux, ces petits panneaux rectangulaires situés en-dessous du panneau principal, qui viennent apporter des compléments d’information. Enfin, n’oubliez pas d’étudier le positionnement des panneaux qui est fondamental, car il permet d’adapter en amont le comportement à avoir sur le chaussée.