Le pédalier

Le pédalier joue un rôle particulièrement important au sein de la mécanique véhicule. Constitué de trois pédales ayant chacune un rôle différent, sa connaissance et maîtrise est essentielle afin de devenir un bon conducteur.

Comment fonctionnent les pédales d’une voiture ?

La maîtrise du pédalier d’une voiture fait partie de l’apprentissage de la conduite d’un futur conducteur. Sur les voitures à boîte de vitesses manuelle, le pédalier est composé de trois pédales distinctes dont il faut connaître le rôle.  
Les trois pédales du pédalier sont les suivantes :

pédalier

Le pied droit est polyvalent et mobile. Il doit ainsi être capable d’enfoncer la pédale d’accélérateur, et la pédale de frein en fonction de la situation. Le pied gauche sera entièrement consacré à la pédale d’embrayage. 
Les pédales d’une voiture doivent être facilement accessibles pour le conducteur. En position assise, ses jambes doivent être légèrement pliées et le recul de son siège doit permettre d’accéder facilement aux pédales.

L’embrayage

Cette pédale est située à gauche du pédalier et est reliée à l’embrayage. En pratique, elle permet de changer de vitesses, en actionnant au même moment de la main droite le boiter de vitesses. La pédale d’embrayage a pour rôle de permettre le changement de régime, c’est à dire éviter d’être en sur-régime ou sous-régime en fonction de l’allure du véhicule. Elle joue un rôle primordial dans une conduite responsable et écologique. 
Utiliser la pédale d’embrayage peut être considéré comme technique et difficile lors des premiers cours des jeunes conducteurs. Sa gestion n’est pas naturelle pour tous, et il faut apprendre à doser son enfoncement pour éviter de caler et passer ses vitesses de façon fluide. 
Apprendre à reconnaître le point de patinage est essentiel pour gérer la pédale d’embrayage. Il s’agit du point précis qui met les roues en contact avec le moteur, et permet ainsi de changer de vitesse en douceur. Au début il est difficile de déterminer ce point d’enfoncement précis, mais à l’usage, en relevant lentement le pied de la pédale, on ressent une légère vibration qui nous indique son positionnement. 
Les voitures à boîtes de vitesses automatiques ne disposent pas de pédale d’embrayage. Le rapport de vitesse est changé automatiquement en fonction de la vitesse du véhicule. Dans la pratique, le permis de conduire se passe sur une voiture à boîte de vitesses manuelles afin de montrer votre capacité à maîtriser notamment l’embrayage.

L’accélérateur

Situé à l’extrémité droite du pédalier, la pédale d’accélérateur permet d’augmenter la force motrice de la voiture. C’est le pied droit du conducteur qui va moduler la vitesse en appuyant délicatement sur cette pédale sensible. Il faut soulager la pédale d’accélérateur lorsque vous appuyez sur l’embrayage pour changer de vitesse.

Le frein

La pédale de frein est située au centre du pédalier est actionnée par le pied droit. A l’inverse de l’accélérateur, elle permet de ralentir l’allure du véhicule. De la même façon, elle doit être gérée avec délicatesse étant donné son caractère sensible. 
Il est primordial de savoir doser son freinage afin d’éviter toute collision. En effet, un freinage trop violent, sans avertir le véhicule derrière vous avec vos feux de détresse, pourrait causer une collision. A l’inverse, si votre freinage est trop lent ou pas assez appuyé, la collision peut intervenir avec le véhicule devant vous. Votre force de freinage ne doit impérativement pas surprendre les autres usagers de la route, car les risques d’accident sont nombreux ! 
De manière générale, la pédale de frein un élément de sécurité à la conduite. Dès que vous vous situez en zone très fréquentée par d’autres usagers, votre pied droit légèrement levé doit être positionné devant la pédale afin d’être prêt à l’enfoncer doucement si besoin.

Le point mort

Il s’agit du point où les roues et le moteur ne sont plus en contact. Au centre de la boîte de vitesses, ce point mort signifie qu’aucune vitesse n’est actionnée. En pratique, la voiture peut toujours avancer si le conducteur appuie sur la pédale d’embrayage. Cela s’appelle rouler en roues libres. Il faut être vigilant car la tenue de votre véhicule est alors diminuée et la position ne doit pas être tenue trop longtemps. 
De manière générale, le point mort est parfois utilisé lors de manœuvres et qu’il faut très légèrement avancer pour se positionner. Au feu rouge, cette position peut également s’avérer utile pour ne pas garder l’embrayage enfoncé.

Prêt à enfoncer la pédale ?

Le pédalier est un des premiers éléments essentiels de la mécanique de votre véhicule à impérativement maîtriser, et l’inspecteur du permis de conduire n’oubliera pas d’en contrôler la bonne gestion. 
La connaissance de votre véhicule ne s’arrête pas là, et il est important de comprendre également le fonctionnement du moteur, les différents freins, les roues, les pneus, les principaux circuits, les caractéristiques des vitres, le tableau de bord, l’habitacle et carrosserie, le démarreur, les feux, les différentes boîtes de vitesses, les technologies et assistance, la direction. De manière générale, maîtriser ces éléments permet de savoir

Toutes les notions autour du code

Le moteur