Le moteur

La mécanique véhicule est un vaste sujet, et il est nécessaire d’en maîtriser les rouages afin de réussir votre permis de conduire et de devenir un usager responsable.

Comment fonctionne le moteur d’une voiture ?

Le moteur est un des éléments essentiels dans la mécanique d’une voiture. Il est confiné sous le capot du véhicule de manière générale. C’est lui qui génère l’énergie créée à partir de la combustion du carburant, qui va permettre à l’automobile d’avancer. 
Le fonctionnement du moteur est complexe et fait intervenir un certain nombre de pièces, ayant chacune une fonction propre. Le moteur à 4 temps est aujourd’hui le plus répandu, et chacun de ses éléments est sollicité à un moment différent de son fonctionnement.

Pistons

Ces pièces rigides de forme circulaire sont un moulage d’aluminium léger, qui viennent coulisser dans des cylindres, et permettre la conduction thermique du moteur. Ainsi, grâce à un mouvement alternatif de montée et descente, les pistons agissent dans le but de comprimer le mélange de carburant et de comburant (air) afin de créer une explosion transformée en énergie mécanique. 

Voici les différentes phases de fonctionnement des pistons : 

- Phase d’aspiration : le piston descend et aspire l’air et le carburant.
- Phase de compression : le piston remonte et comprime le carburant pour créer un échauffement qui impulse l’explosion.
- L’explosion : étincelle qui amorce l’inflammation du carburant, et provoque une redescente du piston.

Bielles

Les bielles sont des éléments qui permettent de relier le piston au vilebrequin. En effet grâce à leur adhésion, le vilebrequin transforme le mouvement linéaire des pistons en une véritable rotation. Agissant tel une manivelle à la force décuplée, le vilebrequin réceptionne le mouvement des pistons via les bielles rattachées par l’intermédiaire de coussinets en bronze.

Soupapes

Les soupapes sont des éléments qui permettent de bloquer temporairement l’accès entre le cylindre et les pistons lors des différentes phases d’admission et d’échappement. Il existe ainsi deux types de soupapes qui répondent différemment à chacune de ces phases.

Arbre à cames

L’arbre à cames permet dans la fonctionnement du moteur d’ouvrir les soupapes au moment où le conducteur impulse la puissance dans l’embrayage du véhicule. C’est lui qui va générer l’élan permettant au moteur d’accomplir ses cycles créateur d’énergie mécanique.

Circuit de distribution

Le circuit de distribution est le rouage qui permet de synchroniser le vilebrequin et l’arbre à cames, afin de permettre au bloc moteur de fonctionner correctement. Il veille à la réalisation de mouvements coordonnés, afin que certaines pièces n’entrent jamais en contact.

Huile moteur

Cette huile indispensable au fonctionnement du moteur a pour objectif de lubrifier les différentes pièces qui le composent. Elle vise à éviter les frottements, et par conséquent la dégradation de ses éléments. Agissant de même contre la corrosion, et luttant pour l’étanchéité du moteur, l’huile moteur est indispensable à l’entretien et la pérennité du bloc moteur.

Filtre à air

Le filtre à air, c’est ce qui permet concrètement au moteur de respirer ! Agissant tels les poumons du corps humain, cette grille filtre les impuretés et poussières et permet d’assurer l’entrée d’un flux d’air de bonne qualité lors de la combustion du carburant.

Filtre à carburant

Agissant cette fois sur le carburant, le filtre à carburant a pour fonction d’éliminer les impuretés qui y sont présentes. Naturellement contenues dans le carburant, elles s’infiltrent dans le réservoir. Le filtre, par son action de purification, agit pour préserver le carburateur et le système d’injection de la voiture.

Batterie

La batterie d’un véhicule est directement reliée au moteur. C’est elle qui est en charge de l’alimentation de tous les systèmes électroniques de l'automobile, tels que l’alternateur, mais aussi les phares, les portières électroniques, etc. 

Concrètement c’est la batterie qui permet au moteur de démarrer. Et c’est l’alternateur qui va ensuite recharger la batterie lors du fonctionnement du moteur. Un cycle qui est donc bien rodé !

Sons du moteur

Le moteur d’une automobile délivre des sons qui sont autant d’informations que doit savoir reconnaître un conducteur. En effet, les sons moteur sont révélateurs du régime de ce dernier. Ainsi, lorsque le moteur est en sur-régime ou sous-régime, il émet des bruits facilement perceptibles qui indiquent à l’usager de modifier le rapport de vitesse. Plus le moteur est sollicité, plus les sons émis vont être importants. Le régime moteur est traduit en tours par minute, qui sont visibles sur le tableau de bord d’une automobile et apportent au conducteur des indices supplémentaires sur sa vitesse de rotation du moteur.

Moteur à propulsion arrière

Une voiture à propulsion est en fait un véhicule dont le moteur transfère son mouvement aux roues arrières. De façon technique, le bloc moteur est donc généralement situé à l’arrière du véhicule, mais parfois en position centrale. De manière générale, ce sont des voitures de sport ou anciennes qui sont dotées d’un moteur à propulsion arrière. Ce type de conduite, plus sportive facilite notamment la prise d’accélération. Ceux sont cependant des automobiles moins maniables et peu écologiques.

Moteur à traction avant

C’est le célèbre modèle de Citroën, la Traction avant, qui révolutionne le moteur automobile. Première du genre, elle fonctionne grâce à la motricité des deux roues avant. Exceptionnellement maniable et économique, c’est aujourd’hui le modèle le plus répandu représentant 90% du marché automobile. 

Le moteur à traction avant permet une incomparable tenue de route, même pour des voitures sportives, et comporte moins de risques de défaillances. En effet, son fonctionnement simplifié compte moins de pannes, et la consommation de carburant est diminuée. 

Le complexe moteur automobile

Grâce au processus en 2 temps, et plus généralement 4 temps, le moteur va créer un mouvement mécanique via le cycle répété des pistons, qui est transféré à l’arbre à cames au moyen du vilebrequin et système d’adhésion des bielles. La puissance de la combustion alors générée par le moteur sera transmise vers les roues avant du véhicule. 
Cette connaissance technique des rouages du moteur automobile doit être impérativement maîtrisé par le candidat au permis de conduire qui pourra être interrogé sur ce sujet à l’oral par son examinateur. De même, il doit maîtriser toute la mécanique d’une automobile, tels que les freins, roues, pneus, vitres, principaux circuits, pédalier, démarreur, feux, boîtes de vitesse, technologies et assistance, tableau de bord, direction et habitacle et carrosserie. Il doit également être capable d’entretenir son véhicule en tant qu’usager responsable. 

Toutes les notions autour du code

Le pédalier
Freins 
Roues 
Pneus
Les principaux circuits
Vitres 
Entretenir son véhicule
Tableau de bord 
Habitacle et carrosserie
Démarreur
Feux