Vérifications visuelles avant dépassement

Les manœuvres de croisements et dépassements font partie du quotidien du conducteur. Pour pouvoir les effectuer en toute sécurité, il est primordial de prendre certaines précautions. Parmi celles-ci, nous verrons dans cet article les vérifications visuelles avant dépassement.

Vérifications visuelles avant dépassement

Bien connaître les vérifications visuelles à effectuer avant un dépassement

Entreprendre de dépasser un autre véhicule est une manœuvre qui, aussi commune soit-elle, représente un vrai danger si elle est effectuée sans prendre certaines précautions. Avant de vous lancer, vous devez faire certaines vérifications visuelles pour vous assurer que la situation vous permet de doubler sans risque.

Observer la signalisation

Dans un premier temps, il faudra être attentif à la signalisation verticale et horizontale pour savoir si le dépassement est autorisé sur cette portion de route.

Pour cela, vous devez vérifier :

  • Qu’il n’y a aucun panneau concernant votre catégorie de véhicule interdisant le dépassement,
  • Qu’il n’y a aucun panneau qui indique la proximité d’une suppression de voie ou d’un rétrécissement de chaussée,
  • Que la ligne de séparation ne soit pas une ligne continue (sauf si vous souhaitez dépasser un cycliste),
  • Que la ligne de séparation n’est pas une ligne de dissuasion,
  • Que vous n’êtes pas en présence de flèches indiquant de se rabattre sur votre voie.

En l’absence de ces interdits spécifiques, vous pouvez envisager votre processus de dépassement après avoir effectué quelques autres vérifications.

marquage au sol dépassement

Observer l’environnement

Quelles que soient la situation ou vos intentions, vous devez sans cesse être attentif à votre environnement. Car si toutes les conditions sont réunies pour vous permettre de dépasser, un imprévu peut toujours arriver vous forçant à renoncer et à réagir rapidement.

Certaines situations doivent vous mettre la puce à l’oreille et vous dissuader d’entamer votre manœuvre :

  • Une météo entravant votre visibilité (brouillard, pluie…),
  • Une météo ne vous permettant pas de maitriser correctement votre véhicule (pluie, neige…),
  • Le sommet d’une côte ne vous permettant pas de voir au-delà,
  • Le gabarit d’un véhicule ne vous permettant pas d’évaluer correctement la situation,
  • La présence d’un objet sur la route obligeant le véhicule que vous vous apprêtez à doubler à se déporter sur la gauche…
  • L’approche d’un croisement où vous devrez céder le passage…

En cas de doute, il est préférable de ne pas entamer votre manœuvre de dépassement et d’attendre patiemment que toutes les conditions soient réunies pour pouvoir dépasser sans encombre.

Visibilité dépassement

Vérifier la visibilité

Pour pouvoir doubler sans risque, vous devez être à même de voir ce qu’il se passe loin devant vous et d’anticiper l’arrivée d’autres véhicules en sens inverse.

La visibilité minimum doit être de 500 mètres. Ainsi, si un véhicule arrive en sens inverse à une distance inférieure, ne vous engagez pas. Il est très difficile d’évaluer la distance d’un véhicule arrivant en sens inverse et celui-ci pourrait arriver bien plus vite que vous le pensez.

De même si la météo n’est pas clémente et ne vous permet pas une bonne visibilité, ne doublez pas. Soyez patient, votre vie est en jeu !

Visibilité lors d'un déplacement

Contrôler les rétroviseurs

Avant d’entamer votre dépassement, vous devrez contrôler chacun de vos rétroviseurs :

  • Le rétroviseur intérieur pour vous assurer que les usagers qui vous suivent ont compris que vous vous apprêtez à doubler,
  • Votre rétroviseur droit afin d’être certain (même si cela n’est pas autorisé) qu’un véhicule n’arrive par la droite,
  • Votre rétroviseur gauche pour vérifier qu’aucun autre usager n’a entamé avant vous une manœuvre de dépassement. Si c’est le cas, vous ne pouvez pas doubler et vous êtes tenu de lui laisser la priorité.

Pensez également à contrôler votre angle mort pour ne pas manquer un véhicule en cours de dépassement.

rétroviseur dépassement

Anticipez !

Pour pouvoir doubler, vous devez anticiper chaque étape de votre dépassement, jusqu’au moment où vous vous rabattrez. Prenez donc le temps d’observer pour vous assurer d’avoir un espace suffisant pour vous rabattre devant le ou les véhicules doublés.

La place doit être suffisamment grande pour vous réinsérer en douceur sans faire de queue de poisson au véhicule devant lequel vous vous rabattez.

Si vous n’êtes pas capable d’identifier précisément l’endroit où vous vous réinsèrerez dans votre voie, ne doublez pas ! Mieux vaut attendre que toutes les conditions soient réunies.

Attention piétons !

Il est fortement déconseillé de doubler à proximité d’un passage pour piétons. En effet, en étant sur la gauche de la voiture que vous doublez, vous risquez de ne pas apercevoir un piéton ayant entrepris de traverser la rue.

Apprenez à dépasser en toute sécurité avec Roule Raoule

Si vous craignez de dépasser, ne vous inquiétez pas. Au cours de vos séances de conduite, vous aurez tout le loisir de mettre en pratique ces consignes pour vous faire la main aux côtés de votre moniteur et sous sa vigilance. Il saura vous mettre en confiance et vous guider tout au long de votre manœuvre.

Vous souhaitez en savoir plus sur les croisements et dépassements ? Nous avons conçu d’autres pages sur ce sujet que vous pouvez consulter dès à présent.