Dépassements difficiles

Chaque jour, au volant de sa voiture, le conducteur est amené à effectuer des croisements et dépassements. Dans certains cas, la configuration des lieux peut rendre certaines manœuvres difficiles. Il lui faudra alors redoubler de vigilance et adapter sa conduite en fonction de la situation. Voyons ici le cas des dépassements difficiles.

dépassement difficile

Comment appréhender un dépassement difficile ?

Même si les dépassements font partie des manœuvres courantes de la conduite, ils peuvent parfois s’avérer difficiles, notamment lorsqu’il s’agit de dépasser un deux-roues ou lorsque l’on se trouve à proximité d’une intersection, d’un passage piéton ou d’un passage à niveau.

Les étapes classiques du dépassement

Pour commencer, revoyons la procédure classique de dépassement :

  1. Vérifiez que le marquage au sol autorise le dépassement,
  2. Vérifiez dans mes rétroviseurs qu’aucun autre véhicule n’a entamé de dépassement. Si c’est le cas, ce véhicule a la priorité et vous devez le laisser dépasser avant d’entamer votre propre dépassement,
  3. Vérifiez que vous avez une visibilité d’au moins 500 m à l’avant,
  4. Assurez-vous d’avoir assez de ressource au niveau de la vitesse pour pouvoir exécuter votre dépassement sur une durée la plus courte possible. Vous devez pouvoir rouler à 20 km/h de plus que le véhicule que vous doublez. (Attention, même en condition de dépassement, il est interdit de dépasser les limitations de vitesse),
  5. Enclenchez votre clignotant gauche,
  6. Déportez-vous sur la voie de gauche pour doubler et accélérez,
  7. Lorsque vous voyez le véhicule doublé dans votre rétroviseur intérieur, vous pouvez enclencher votre clignotant droit et vous rabattre.

Dépassement

Dépasser un deux-roues, un trois-roues ou un piéton

Pour dépasser des deux-roues, des trois-roues ou un piéton, il faudra respecter une distance latérale de sécurité suffisante pour ne pas risquer de les percuter. En effet, ceux-ci pourraient faire un écart de trajectoire et même tomber. Il faut alors être suffisamment loin pour ne pas les mettre en danger dans ce type de situation.

La distance minimale à respecter est égale à :

  • 1 mètre en agglomération,
  • 1,50 mètre hors agglomération.

Dépasser à proximité d’une intersection ou d’un passage piéton

Il est possible de dépasser à proximité d’une intersection ou d’un passage piéton à condition :

  • d’être totalement sûr que cela ne mettra aucun usager de la route en danger,
  • que la réglementation routière autorise le dépassement à cet endroit. Pour cela, il vous faudra observer la signalisation.

Si ces conditions sont remplies, veillez à ce qu’aucun piéton ne soit engagé sur la chaussée ou sur le point de dépasser. Veillez également à ce qu’aucun véhicule ne vienne de la gauche ou de la droite.

Dépassement carrefour

Dans ces conditions particulières et au moindre doute, il est tout de même préférable de renoncer à dépasser et d’attendre que la configuration soit plus propice.

Dépasser à proximité d’un passage à niveau

Si la signalisation ne vous l’interdit pas, il est possible de doubler sur un passage à niveau. Cependant, pour votre sécurité et celle des autres conducteurs, faites preuve de patience. Il est bien plus raisonnable d’attendre d’avoir passé cet obstacle pour effectuer votre dépassement.

Maitriser le dépassement avec Roule Raoule

Pendant vos cours de conduite, votre moniteur vous fera vous exercer en situation. Vous pratiquerez les dépassements en apprenant à maitriser tous les contrôles visuels nécessaires ainsi que les distances de sécurité.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les croisements et dépassements, vous pouvez consulter nos autres pages informatives traitant de ce même sujet.