Le stationnement rue en pente

Le candidat doit être capable de réussir son stationnement pendant l’examen du permis de conduire. En effet, lors de son évaluation, l’inspecteur va lui demander de réaliser deux manœuvres.

Comment bien réussir son stationnement dans une rue en pente ?

L’exercice de ces manœuvres ne donnent pas accès en elles-mêmes à des points dans la notation du permis de conduire. Cependant si elles sont mal réalisées, elles peuvent donner lieu à une note éliminatoire. 
La première manœuvre qui sera demandée au cours de l’évaluation est imposée par l’inspecteur du permis de conduire. La deuxième est laissée au choix du candidat, qui doit veiller à sélectionner une manœuvre facile, qu’il sait correctement effectuer, afin de ne pas se mettre en danger.
Voici les manœuvres qui peuvent être demandées au cours de l’examen : 

  • La marche arrière en ligne droite
  • La marche arrière en courbe
  • Le créneau
  • Le stationnement rue en pente
  • Le stationnement en épi
  • Le stationnement en bataille
  • Le demi-tour
  • L’arrêt de précision

Les risques du stationnement dans une rue en pente

Le danger du stationnement dans une rue en pente réside dans le risque d’une voiture qui, à cause du frein à main mal enclenché, dévale la pente. Plus la rue est pentue, et plus le véhicule peut prendre de la vitesse. Or, il est fréquent de retrouver des automobiles encastrées dans un arbre ou un muret. 
Au-delà des dégâts matériels inhérents, cela peut causer d’importants dégâts aux personnes, notamment en agglomération. Des accidents malheureux où des individus se sont retrouvés écrasés par un véhicule mal stationné sont courants. Il est d’ailleurs fortement recommandé de ne pas essayer de stopper une voiture dévalant une rue, au risque de se retrouver emporter par sa force, même si elle vous semble glisser doucement. 
Il est ainsi fondamental en tant que conducteur de veiller à prendre toutes les mesures efficaces au stationnement de votre voiture dans un tel emplacement, pour veiller à la sécurité de la chaussée.

1ère précaution : lever le frein à main

L’enclenchement du frein à main est la première précaution à prendre lorsqu’on se gare dans une rue en pente. Et heureusement toutes les voitures en sont munies ! Que le frein à main soit manuel, ou électronique, c’est à dire qu’il s’active dès que le moteur est coupé, vous devez vérifier son bon enclenchement avant de quitter le véhicule. 
Le rôle du frein à main est de bloquer les roues du véhicule. En effet, en les immobilisant sur un même essieu, cela empêche toute possibilité de rotation des roues. Ainsi, tout déplacement en avant ou arrière est impossible.

2ème précaution : enclencher une vitesse et disposer des cales

Malheureusement le frein à main n’est pas infaillible, surtout sur les véhicules anciens. Serrer le frein à main au maximum n’est donc pas suffisant si le véhicule est stationné dans une pente. 
Ainsi, si vous possédez un véhicule à boîte manuelle, il est fortement recommandé d’enclencher une vitesse avant de sortir de l’habitacle. Il peut s’agir de la première vitesse si c’est l’arrière de la voiture qui est incliné dans la pente. A l’inverse, si le véhicule est garé tête en bas, il est conseillé d’enclencher la marche arrière. Si vous possédez un véhicule à boîte automatique, alors il faut positionner celle-ci sur la position “P”. 
En admettant que votre voiture soit garée dans une route très pentue, il peut être avisé de positionner des cales sous les pneus. En effet, qu’il s’agisse de cales en bois ou de pierres, cela permet de sécuriser encore un peu plus votre stationnement.

3ème précaution : veiller à l’axe des roues

La dernière précaution à prendre avant de quitter votre véhicule, est de positionner les roues dans l’axe de la pente en direction du trottoir. Ainsi, si malencontreusement le véhicule devait retrouver de la mobilité, les roues en mouvement seraient alors stoppées par le trottoir.

Vous maîtrisez toutes les subtilités du stationnement en pente ?

Cette subtile manœuvre comportant des mesures de sécurité peut vous être demandée lors du passage de votre permis de conduire. Vous pouvez procéder à ce stationnement apportant une spécificité de différentes manières, telles que le créneau, le stationnement en bataille, ou encore le stationnement en épi. Toujours est-il que dès que vous êtes garé dans une pente, vous devez prendre toutes les précautions nécessaires pour vous assurer de l’immobilité de votre véhicule, afin d’assurer la sécurité de la chaussée et des autres usagers.