Le créneau

Lors du passage de l’examen pratique du permis de conduire, l’examinateur demande au futur conducteur d’effectuer deux manœuvres obligatoires. On vous explique comment réussir votre stationnement en créneau pour remporter les points nécessaires à l’évaluation de cette compétence et être à l'aise avec la manoeuvre.

Nos conseils pour un créneau réussi !

Le créneau est la manœuvre la plus technique et la plus redoutée par les candidats au permis de conduire. Il faut pourtant savoir réussir votre créneau si l’inspecteur vous demande d’en réaliser un lors de votre examen pratique. 
Le créneau est une manœuvre complexe qui demande de l'entraînement. Il peut se dérouler en plusieurs étapes qu’il faut impérativement respecter l’une après l’autre pour réussir son stationnement final.

Étape 1 : visualiser son stationnement

La première étape est de bien visualiser l’espace dans lequel vous envisagez de stationner. L’emplacement doit être choisi avec soin. Il ne doit pas être en contre-sens de votre sens de circulation, et il doit être assez long pour contenir votre véhicule. 
Une fois l’emplacement sélectionné, l’apprenti conducteur doit mettre son clignotant vers la droite, indiquant ainsi aux autres conducteurs qu’il va effectuer une manœuvre et contrôler son rétroviseur intérieur. Même si vous les avertissez, gardez bien en tête que la priorité reste acquise aux véhicules qui circulent. Ainsi, si une voiture surgit derrière ou devant vous, il faut suspendre votre manœuvre le temps de la laisser passer. 
Vous devez constamment alterner votre regard entre vos rétroviseurs pour contrôler l’arrivée des véhicules, les angles morts, et la lunette arrière pour maîtriser votre marche arrière. Celle-ci doit être lente et dosée minutieusement avec la pédale d’embrayage au point de patinage.

Étape 2 : braquer

On considère que la bonne distance pour commencer l’étape 2 du créneau est lorsque l’arrière du véhicule à côté duquel vous devez stationner se trouve entre le milieu et l’arrière de votre fenêtre arrière. Dès lors que vous avez acquis cette distance, il est temps de braquer à fond en reculant doucement, tout en restant vigilant à la circulation sur la chaussée.

Étape 3 : contre-braquer

L’étape 3 consiste à redresser le véhicule dans le stationnement. Ainsi, dès que l’arrière du véhicule à côté duquel vous devez stationner se trouve entre le milieu et l’arrière de votre fenêtre avant, il est temps de contre-braquer toujours en reculant lentement. Cette manœuvre vise à aligner votre véhicule avec la chaussée et permet de remettre vos roues parallèles.

Étape 4 : jauger les distances

Dès lors que vous avez réussi à aligner votre véhicule avec la chaussée, et que vous roues sont alignées, il faut mesurer les distances avec les véhicules vous entourant. De façon à ne pas les empêcher de sortir de leur stationnement, vous devez leur laisser suffisamment de place pour effectuer leur manœuvre de démarrage. Cela permet d’éviter tout risque de collision. Vous devez ensuite vérifier que vous êtes suffisamment près du trottoir, et que vous ne gênez pas la circulation côté route.

Vous êtes devenu un pro du créneau ?

Dès lors que vous maîtrisez la manœuvre complexe du créneau, il faut s’entraîner aux autres manœuvres qui peuvent être demandées le jour de l’examen. Certaines, plus simples que d’autres, demandent moins d’attention. Nous vous recommandons d’accorder une vigilance particulière au stationnement dans une rue en pente, stationnement en bataille, et au stationnement en épi.