Marche arrière en courbe

Le système de notation du permis de conduire attribue 2 points à la réalisation de 2 manœuvres sélectionnées parmi les 7 manœuvres à connaître. La première est attribuée par l’inspecteur, et la deuxième est laissée au libre choix du candidat. En pratique, il est important pour un futur conducteur d’apprendre à maîtriser ces 7 manœuvres pour être prêt à passer son examen du permis de conduire.

On vous dit tout sur la marche arrière en courbe !

La marche arrière en courbe est l’une des 7 manœuvres à connaître par un apprenti conducteur, au même titre que le créneau, le stationnement en épi, l’arrêt de précision, etc. Permettant de faire une marche arrière sur une voie courbe, cette manœuvre exige de la technique et de l’entraînement, pour que le futur conducteur réussisse à suivre correctement la courbe de la chaussée avec son véhicule.

Quelles sont les particularités de la manœuvre ?

Le déroulement de la manœuvre est relativement proche de la marche arrière en ligne droite, et au même titre que cette dernière, elle permet de réaliser des stationnements comme le créneau, le stationnement en bataille, etc. 

Mais la difficulté de cette manœuvre réside dans le fait qu’elle est réalisée sur une voie qui n’est pas droite, mais courbe. Plus ou moins marquée, cette courbe rend l’assimilation de la technique plus difficile pour un jeune conducteur. En effet, celui-ci doit être capable d’anticiper la courbe de la chaussée dans la manœuvre, pour suivre au plus près le tracé de la route, et éviter de devenir un danger pour les autres usagers.

Comment bien réussir la manœuvre de la marche arrière en courbe ?

La principale difficulté de cette épreuve est de suivre parfaitement la courbe, sans monter sur le trottoir, et risquer une note éliminatoire ! Ainsi, voici les étapes à suivre : 

Prêt à faire une marche arrière en courbe en toute sécurité ?

La marche arrière en courbe est une des 7 manœuvres obligatoires à connaître par un candidat au permis de conduire. Souvent redoutée par les apprentis conducteurs, cette manœuvre particulièrement difficile exige de l'entraînement, afin de réussir à maîtriser parfaitement le positionnement de son véhicule sur la chaussée. Pouvant rapporter 1 point sur 20 dans le système de notation du permis de conduire, le jeune conducteur sera amené dès ses premières leçons de conduite à s’y exercer.