Arrêt de précision

L’examen du permis de conduire réclame au candidat de réaliser 2 manoeuvres obligatoires, parmi les 7 manoeuvres à connaître. Notées chacunes sur 1 point, il est important de considérer l’importance de cette étape de la notation. Ainsi, afin de mettre toutes les chances de son côté, et réussir son permis de conduire, un apprenti conducteur sera amené à s’entraîner à ces manoeuvres dès ses premiers cours de conduite.

On vous dit tout sur l’arrêt de précision !

L’arrêt de précision fait parti des 7 manoeuvres à connaître par un apprenti conducteur. Permettant de réaliser un arrêt précis de quelques secondes à un STOP ou un feu tricolore, c’est une manoeuvre qui permet de juger de la gestion de la vitesse du candidat au permis de conduire.

Comment se déroule l’épreuve ?

Il faut être conscient qu’au cours de son examen, un candidat effectuera à un moment ou un autre cette manoeuvre. En effet, que l’inspecteur la lui demande directement, ou qu’il soit naturellement confronté à l’exécuter en arrivant à hauteur d’un panneau de signalisation, il ne pourra pas y couper ! 

Dans le cas où c’est l’inspecteur qui commande la réalisation de la manoeuvre au candidat, il lui indique alors un point de repère à la hauteur duquel l’élève devra marquer son arrêt de précision. Il s’agit généralement d’un panneau de signalisation vertical, suffisamment visible à l’avance, pour permettre au futur conducteur d’effectuer correctement sa manoeuvre.

panneau stop au loin

Comment réaliser correctement un arrêt de précision ?

L’élève conducteur doit absolument bien identifier le repère que lui donne l’inspecteur, pour apercevoir suffisamment tôt la hauteur à laquelle il devra effectuer la manoeuvre. Puis, en s’assurant qu’aucun véhicule ne le suit de trop près à l’arrière, il va se signaler avec le clignotant droit puis ralentir sa vitesse, en freinant. Attention à ne pas oublier d’embrayer à l’approche des 1000 tours/Minute! En conservant sa main droite sur le boitier de vitesse, il va rétrograder, pour arriver jusqu’à la 2ème vitesse, en continuant de contrôler les véhicules derrière lui. Enfin, arrivé à hauteur du repère, il va marquer un arrêt précis de quelques secondes. 

Comme les autres 7 manoeuvres à maîtriser pour le permis de conduire, la mauvaise réalisation de celle-ci ne permettra pas de remporter le point prévu. Et attention car, si l’arrêt est jugé dangereux, et non maîtrisé, l’inspecteur peut donner une note éliminatoire au candidat, ce qui l’ajournera automatiquement.

Prêt à faire un arrêt de précision en toute sécurité ?

L’arrêt de précision est une manœuvre obligatoire à maîtriser pour réussir son permis de conduire. Utilisé à chaque trajet, pour un arrêt à un panneau STOP ou un feu tricolore par exemple, c’est une manœuvre essentielle au bon déroulement de la conduite. Ainsi, même si elle n’est pas explicitement demandée par l’inspecteur du permis de conduire au moment de l’examen pratique, le candidat sera malgré tout amené à la réaliser naturellement au cours de son itinéraire.